L’huile essentielle de menthe citronnée

0
Catherine Soulard – Avez vous remarqué qu’il est agréable puis facile de se laisser voguer sur ses acquis ? Il suffit parfois d’un chemin détourné pour mettre à jour les valeurs d’un produit connu.
C’est en choisissant des plants de plantes aromatiques, qu’une vendeuse du magasin me propose de tester différentes menthes : menthe chocolat, menthe suisse, menthe glaciale, menthe orangée, menthe frisée (comme le persil) et d’autres.

Menthe poivree - catherine soulard, aromatologue 35

Rentrée à la maison, je constate que sur mes 150 flacons d’huile essentielle, je n’ai que deux sortes de menthe : menthe des champs et menthe poivrée.
Ce n’est pas faire honneur à cette plante aromatique si généreuse. Je commande donc de l’huile essentielle de menthe citronnée.

Je décide de la découvrir au flacon, avant de la décortiquer sur un plan moléculaire.

Son odeur est suave, poivrée, indécise, à la fois douce et tonifiante, rassurante. Rien à voir avec ce que je pouvais supposer : une odeur puissante très rafraichissante et citronnée.

J’ai tout de suite apprécié son ambigüité. J’ai fais ce choix d’une menthe citronnée car cette huile par son coté citronné m’apporterait ses propriétés anti-inflammatoires. Mais sans odeur citronnée est-ce encore le cas ?

Je continue ma découverte sans référence théorique. Quelques gouttes sur mon abdomen douloureux suite à une série d’exercices abdominaux trop intensifs, parviennent à soulager, détendre mes muscles douloureux. Je me sens agréablement bien, détendue, plus que simplement au niveau de l’abdomen. Décidément cette huile me surprend. Quelques gouttes dans la nuque pour un mal de tête du à la fatigue. Le résultat est impressionnant : je n’ai plus mal et en plus je me décide sans culpabilité à faire une pause.

Après tant de bons services, j’établis la cartographie moléculaire de cette huile. Elle est proche de par sa composition de l’ylang-ylang, de la lavande vraie. Avec ses molécules de linalol tonifiantes et d’esters relaxants, elle éveille les sens en douceur pour nous emmener sur le terrain de la sensualité. Ni féminine (comme l’ylang-ylang ou la lavande), ni masculine (comme les menthes des champs ou poivrée), elle se positionne en vous, là où vous la laisser entrer.

En massage :

  • Tonique sexuel pour l’homme dans le bas du dos.
  • Soulage l’insuffisance ovarienne chez la femme sur le bas ventre.
  • Soulage l’aérophagie en massant l’abdomen.
  • Pour les digestions difficiles, je préfère la menthe poivrée en sublinguale. Toutefois, celle-ci conviendra en massage externe de l’estomac.
  • C’est donc un excellent régulateur de la contraction musculaire. (Antispasmodique).

En olfaction au flacon : elle apaise les chocs émotionnels, les troubles de la concentration, l’épuisement nerveux et physique, le manque de confiance en soi.

Elle redonne de la vigueur à votre entité profonde.
Mon message n’est pas de vanter ses capacités documentées. Je voulais partager ce que j’ai vécu comme une découverte intéressante. J’utilise les huiles essentielles depuis plus de trente ans. J’apprécie chaque fois de découvrir une huile essentielle, mais celle là c’est elle qui m’a découverte, charmée, apaisée. J’ai le sourire chaque fois que je la sens. Elle réunie des qualités que j’apprécie dans plusieurs huiles essentielles différentes. Et son odeur, son ambigüité nous laisse une marge de liberté impressionnante. Vous savez, mesdames, cette période ou notre corps se croit encore féminin alors que ses hormones le lâchent. Cette période où notre fonction reproductive se met en pause, cette huile sera votre alliée : selon vos besoins, elle sera yin ou yang (masculine ou féminine). Elle mettra en toute pudeur un autre nom sur vos symptômes.

Si vous en avez chez vous, sentez-là de nouveau et relisez ce texte, il sera lui aussi différent ou pas.

Laissez vous porter ! Si vous venez me voir, demandez-moi de partager avec vous, son odeur.

Je le ferai avec plaisir, ainsi que pour le bois de rose. Mais lui, vous pouvez le découvrir le 9 Mai à Combourg (35).

 

Catherine SOULARD, Aromatologie UN ART DE VIVRE.

Plus de recettes sur http://insaeculacatherine.blogspot.com
02 23 37 10 22

 

Share.

About Author

Comments are closed.