Manger des mangues pourrait aider à réduire la glycémie

0

Si vous êtes en surpoids, consommer une petite quantité de mangue fraîche ou séchée par jour pourrait vous aider à contrôler les niveaux de sucre dans le sang.

C’est la conclusion d’une petite étude pilote publiée dans la revue Nutrition and Metabolic Insights.

Cette étude pilote a été conçue pour étudier les effets de la consommation de mangue sur les mesures anthropométriques, les paramètres biochimiques, et la composition corporelle chez les adultes obèses. Les participants ayant terminé l’étude de 12 semaines inclus 20 adultes (11 hommes et 9 femmes)‚ âgés de 20 à 50 ans avec un indice de masse corporelle (IMC) de 30 à 45.

Dans l’étude, les sujets ont été invités à maintenir leur régime alimentaire habituel, les habitudes d’exercice physique, et leurs traitements médicaux. Chaque jour, ils ont consommés 10 g de mangue lyophilisée. Leur apport alimentaire a été contrôlé via des enregistrements évaluant les 3 premiers jours de l’étude et après 6 et 12 semaines de supplémentation en mangue.

La hauteur, le poids et la circonférence de la taille et de la hanche ont été mesurés au début de l’étude et après 6 et 12 semaines. La composition corporelle et l’analyse de sang à jeun portant sur les triglycérides dans le sang, le taux de cholestérol, le glucose, l’hémoglobine A1c, et la concentration d’insuline plasmatique ont également été évalués.

Taux de glucose sanguins réduits

Les chercheurs ont constaté que, après 12 semaines, les participants avaient réduit les niveaux de glucose dans le sang. Cet effet a été observé chez les hommes et les femmes, bien que l’effet était légèrement plus élevé chez les hommes.

Aucun changement significatif n’a été observé en termes de poids corporel global, la hanche ou le tour de taille, rapport taille-hanche, pour cent de la masse grasse et la masse maigre.

Dans l’ensemble et selon le sexe, il n’y avait aucun changement significatif au niveau des triglycérides, du HDL-cholestérol et de la tension artérielle.

Les conclusions de cette étude sur le taux de sucre dans le sang sont en accord avec la recherche animale précédente faite par l’équipe, qui a été publiée dans le British Journal of Nutrition.

« Nous croyons que cette recherche suggère que les mangues peuvent donner aux individus obèses une option alimentaire en aidant à maintenir ou à réduire leur taux de sucre sanguin. Toutefois, la composante et le mécanisme précis n’a pas encore été trouvé » selon le principal auteur, Edralin Lucas, professeur agrégé de sciences de la nutrition à l’Université d’Oklahoma.

Un fruit nutritif

Ce fruit riche en nutriments contient plus de 20 différentes vitamines et minéraux, soutenant ainsi la fonction optimale des processus dans tout le corps. Les mangues sont une excellente source en vitamines antioxydantes comme la C et la A ainsi que l’acide folique. Ils sont également une bonne source en fibres, cuivre et en vitamine B6.

En raison de la taille relativement petite de l’étude, d’autres recherches doivent être effectuées pour confirmer l’abaissement du taux de sucre sanguin grâce aux mangues.

Néanmoins, dit Lucas, « Nous sommes ravis de ces résultats prometteurs sur les mangues, qui contiennent de nombreux composés bioactifs, y compris la mangiférine, un antioxydant qui peut contribuer aux effets bénéfiques de la mangue sur la glycémie. En outre, les mangues contiennent des fibres qui peuvent aider à une absorption plus faible de glucose dans le sang ».

Share.

About Author

Comments are closed.